Allemagne Amsterdam Amérique du Nord Angleterre Antilles Autriche Barcelone Belgique Berlin Bruxelles Canada Chine Croatie Espagne Etats-Unis Europe du Nord Europe du Sud Eurostar Florence France Grande-Bretagne Grèce Guadeloupe Inde Istanbul Italie Londres Londres en Eurostar Madrid Maroc New York Paris Patrimoine mondial de l'Unesco Prague Rome Royaume Uni Russie Suisse Thaïlande Tunisie Turquie USA Venise Vienne week-end


On pourrait traduire « manga » par « esquisse au gré de la fantaisie » ou « dessins grotesques ». La première utilisation du mot en français revient à Edmond de Goncourt en 1895, dans une étude artistique dédiée à Hokusai, peintre de La Grande Vague de Kanagawa, qui donne à ses recueils d’estampes le titre Hokusai manga. C’est Kitazawa qui reprend le terme de manga pour désigner ses dessins, il s’inspire de la culture européenne, il se désigne lui-même comme mangaka (dessinateur de mangas). Le premier manga considéré comme tel date de 1902. Actuellement, l’édition du manga représente plus d’un tiers par ses tirages de l’ensemble de l’édition japonaise. La France devient en 2006, le plus gros consommateur de mangas au monde après le Japon et devant les États-Unis !
Exposition sur la bande dessinée japonaise et son univers au Centre Pompidou. Au programme des films d’animations tels que Arrietty, Colorful, Nausicaä et Summer War, au niveau 1 de la Bibliothèque publique d’information, un Salon de lecture de 2500 Mangas, des ateliers, des rencontres, des parades Cosplay (costume et jeu).
Jusqu’au 14 mai 2012

hôtels recommandés Paris ?

# # # #


Planète manga au Centre Pompidou ?